Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 19.03.2018

Les indices de popularité - Mars 2018

A l’heure où le couple exécutif entend imprimer un rythme soutenu de réformes touchant à de multiples secteurs, les cotes de popularité du président de la République Emmanuel Macron et de son Premier ministre Edouard Philippe continuent la baisse entamée depuis le début de l’année. En effet, tandis qu’Emmanuel Macron perd ce mois-ci deux nouveaux points de popularité (à 42% de satisfaction) égalant ainsi son record d’impopularité d’août 2017 (57% de mécontents), Edouard Philippe en perd lui trois et ne recueille plus que 43% de satisfaction.
Si le chef de l’Etat conserve une cote de popularité supérieure à celle de ses prédécesseurs à la même époque (+11 par rapport à François Hollande, +5 par rapport à Nicolas Sarkozy), l’augmentation de la proportion de mécontents n’en est pas moins très significative. Elle l’est en particulier chez les 65 ans et plus (passant de 50% à 58%) et chez les employés (passant de 54% à 61%), soit des catégories dans lesquelles se concentrent les critiques sur la baisse du pouvoir d’achat.
Parallèlement, le Premier ministre, qui atteint de son côté son plus haut niveau d’impopularité (54% de mécontents) après celui du mois précédent (50%), connaît aussi chez les 65 ans et plus une augmentation de la part des mécontents comparable (+7 points).

Echantillon de 1946 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone et questionnaire auto-administré en ligne du 9 au 17 mars 2018.

AVEC:  LE JOURNAL DU DIMANCHE

Nous contacter

Frédéric Dabi :
DGA - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38