Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 27.11.2017

Les Français et la protection de leurs smartphones

Les trois quarts des détenteurs de smartphones (72%) déclarent stocker des informations ou photos confidentielles sur leur téléphone mobile (notons à ce titre que le répertoire ne figurait pas parmi les exemples de données personnelles cités pour bien mesurer la perception qu’avaient ou non les personnes interrogées de détenir des informations confidentielles). Cette proportion est sensiblement plus élevée parmi les jeunes de moins de 35 ans (85%) et légèrement supérieure à la moyenne parmi les professions intermédiaires et les employés (77% dans les deux cas). A contrario, 28% des personnes interrogées estiment ne pas détenir de données confidentielles sur leur smartphone.

Le risque de piratage sur son smartphone est sérieusement envisagé : une majorité des personnes interrogées considère en effet que les risques de piratage sont équivalents sur les ordinateurs et les smartphones (53%), cette appréciation étant davantage exprimée par les plus de 65 ans (71%). 12% déclarent même que les smartphones sont plus susceptibles d’être piratés que les ordinateurs (dont 18% parmi les diplômés de l’enseignement supérieur). A l’opposé, une minorité (35%) considère que ces risques sont plus importants sur les ordinateurs que sur les smartphones.

Les détenteurs de smartphones témoignent d’une conscience plus élevée des dangers autres que le piratage encourus par leur téléphone tels que l’interception de données, le vol, les applications malveillantes : 83% les jugent importants et même 25% « très importants ». Cette perception de risques très élevée est plus marquée auprès des jeunes de 15 à 17 ans (42%).

Malgré la présence très nettement majoritaire de données confidentielles sur leur smartphone et la reconnaissance de la possibilité de subir un piratage ou de voir des informations personnelles interceptées, moins d’un répondant sur deux a installé une application de protection sur son téléphone (45%). Dans la plupart des cas, il s’agit d’une application gratuite (38% contre 7% seulement qui disposent d’une application payante).

Echantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus possédant au moins un smartphone.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée, niveau de diplôme) après stratification par département et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 4 au 7 septembre 2017.

AVEC:  OXYGENNordnet

Nous contacter

Romain Bendavid :
Directeur de Clientèle Senior - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email
Lucile BELMONT :
Chargée d'études - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38