Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 20.07.2017

Le tableau de bord politique Ifop et Fiducial pour Paris Match et Sud Radio - Les personnalités - Juillet 2017

La vague de juillet du tableau de bord des personnalités Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio, marquée par les reflux enregistrés par les personnalités de la majorité présidentielle, livre les enseignements suivants.

- La majorité présidentielle domine toujours le classement des personnalités, dans lequel le ministre de la Transition énergétique Nicolas Hulot (75% de bonnes opinions, -4) et le Président de la République Emmanuel Macron (66%, -3) occupent les deux premières places. Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian (53%, -3) figure en sixième position, juste devant le Premier Ministre Edouard Philippe (53%, -7). Mais quelques semaines après l’élection présidentielle et les élections législatives, ces personnalités sont sujettes à des reculs significatifs, alors que se dessine la politique qui va être conduite au cours du quinquennat. En fin de classement, plusieurs ministres peinent à acquérir de la notoriété ; c’est notamment le cas de Christophe Castaner (22%, -3), Gérald Darmanin (19%, -1), Florence Parly (14%, -1) ou Benjamin Griveaux (17%, -5).

- Ces baisses s’accompagnent de progressions notables pour des personnalités de l’opposition ou ne figurant pas dans la majorité. En dépit de sa discrétion depuis sa défaite lors de la primaire organisée par Les Républicains, Alain Juppé en est un exemple (64%, +3), de même qu’Anne Hidalgo (53%, +2). Le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon gagne 4 points ce mois-ci après plusieurs baisses (52%, +4), tandis que le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand en glane 3 (47%, +3). A un niveau en-dessous dans le classement, les hausses les plus notables sont à mettre au crédit de Nicolas Sarkozy (42%, +6) et de Nicolas Dupont-Aignan (31%, +6).

- Quelques jours après l’organisation du G20 à Hambourg en Allemagne et à l’aube de sa visite en France, Donald Trump ne semble pas apprécié des Français. Le Président des Etats-Unis est dominé par son homologue de la Fédération de Russie dans le duel de préférence qui les oppose. 53% des Français déclarent en effet préférer Vladimir Poutine – pourtant clivant dans l’opinion – tandis que 25% se positionnent sur le successeur de Barack Obama à la Maison-Blanche. Le rapport de forces tourne d’ailleurs à l’avantage du Président russe, quel que soit le segment de la population étudié. Enfin, les personnes interrogées adoptent un réflexe légitimiste s’agissant du duel entre Emmanuel Macron et Angela Merkel. 58% d’entre elles optent pour le Président de la République française, alors que 36% penchent à l’opposé pour la chancelière allemande. Dans le détail, les écarts sont toujours favorables à Emmanuel Macron, sauf parmi les sympathisants du Front National qui sont partagés entre les deux personnalités (43%-44%)

Echantillon de 960 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, niveau d'éducation) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par internet du 12 au 13 juillet 2017.

AVEC:  FIDUCIAL / PARIS MATCH / SUD RADIO

Nous contacter

Frédéric Dabi Frédéric Dabi :
DGA - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38