Opinion et stratégies d'entreprises Consumer Services Santé Media et numérique Luxe

Sondage 21.04.2017

Les Français et leurs habitudes au lit

L'étude menée par l'Ifop en partenariat avec Hopscotch et Casper France montre que plus de 6 Français sur 10 partagent leur lit avec au moins une personne, qui est dans 98% des cas leur partenaire. Ils sont 68% parmi les 25-34 ans. En miroir, les plus jeunes (18-24 ans) et les plus âgés (65 ans et plus) sont plus nombreux à dormir seuls (respectivement 48% et 44%). Phénomène plus atypique compte tenu de l’aspect marginal de cette pratique, une proportion non négligeable d’enfants vivant chez leurs parents et de célibataires partagent leur lit avec leurs animaux de compagnie (respectivement 10% et 12%, contre 1% en moyenne).

Près de 6 Français sur 10 (58%) ont déjà effectué une activité de la vie quotidienne ou de loisir dans leur lit. Cette proportion est quasi unanime chez les plus jeunes (94% pour les 18-24 ans). Elle est également élevée chez les grands dormeurs (75%), les foyers avec au moins un enfant (71%) et les catégories socioprofessionnelles supérieures (73%). Les activités les plus citées parmi celles qui sont proposées sont le fait de manger (36% dont 74% des 18-24 ans), jouer à des jeux vidéo (32% dont 62% des 18-24 ans), faire du e-shoping (30% dont 61% des 18-24 ans) et travailler (29% dont 71% des 18-24 ans).

Le lit est davantage mis à profit pour des activités de détente que pour du travail
La lecture est la première activité réalisée au lit : une large majorité des Français lisent dans leur lit, que ce soit des livres (76% dont 33% régulièrement) ou des journaux et magazines (61%, dont 17% régulièrement). Une majorité également utilise ce lieu privilégié pour écouter de la musique (60% dont 19% régulièrement), à un degré moindre la radio (50% dont 18% régulièrement), ou encore pour regarder la télévision (54% dont 31% régulièrement) ou des vidéos (51% dont 21% régulièrement). Le travail est la seule activité qui n’est jamais réalisée au lit par une majorité (63%). Les moins de 35 ans ont des habitudes au lit légèrement différentes puisqu’ils sont plus nombreux à y regarder régulièrement la télévision (44%, +13 points), des vidéos (62%, +41 points), à y écouter de la musique (49%, +30 points) ou encore à y travailler (41%, +29 points).

Le lit est un lieu de sociabilité très important pour les jeunes. Les utilisations plus traditionnelles à savoir envoyer des SMS (59%) ou téléphoner (56%) sont les seules à être pratiquées régulièrement ou de temps en temps au lit par une majorité de français. Mis à part Facebook (44%), les réseaux sociaux sont peu consultés au lit, que ce soit Snapchat (17%), Instagram (16%) ou encore Twitter (12%). Le phénomène générationnel est en revanche beaucoup plus pour ce type de pratiques. Les moins de 35 ans sont ainsi largement plus nombreux à communiquer au lit, que ce soit à travers les modes de communications traditionnels ou les réseaux sociaux. Plus de 9 jeunes sur 10 envoient des SMS au lit (92%), pratique qui irrigue l’ensemble des 18-24 ans (97%). Près des trois quarts des moins de 35 ans vont sur Facebook et téléphonent (74% dans les deux cas). Dans une proportion moindre, ils sont également plus régulièrement présents sur les autres réseaux sociaux : Snapchat (+21 points), Instagram (+14 points) et Twitter(+7 points).

Le petit déjeuner est la pratique culinaire la plus ancrée au lit
19% da la population plébiscitent cette habitude. Cette proportion augmente auprès des cibles les plus dynamiques, laissant penser que cette pratique peut s’inscrire dans une logique utilitaire. C’est en effet le cas pour les jeunes (27% des moins de 35 ans préfèrent prendre leur petit-déjeuner au lit) et les CSP+ (31%), plus pressés au regard du temps passé au travail.
Le lit est aussi un lieu de souvenir éveillé 40% de la population a appris un souvenir marquant alors qu’elle se trouvait dans son lit.
 Cette proportion est relativement homogène selon les différentes cibles. A signaler toutefois que plus de la moitié des habitants de Bourgogne Franche Comté (53%) se sont déjà trouvé dans ce cas de figure. Les « grands dormeurs » qui passent plus de temps au lit sont aussi naturellement davantage exposé à y apprendre un évènement marquant (54%).

Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) 3 au 5 avril 2017.

AVEC:  HOPSCOTCH

Nous contacter

Romain Bendavid :
Directeur de Clientèle Senior - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email
Lucile BELMONT :
Chargée d'études - Département Opinion et Stratégies d'Entreprise
Email


tél : (33) 01 45 84 14 44
Fax : (33) 01 45 84 93 38